The Triangle District, le nouveau quartier branché de Sacramento

The Triangle District, appelé aussi The Broadway Triangle est un petit quartier au sud est du centre-ville de Sacramento. Ce n’était pas vraiment l’endroit où traîner ni la nuit, ni le jour. Mais depuis quelques années, la gentrification aidant, ce petit quartier est devenu très branché et agréable.

Historique du Triangle District

Il y a un peu plus de 100 ans, à cet endroit se trouvait une chênaie. Le terrain a été acheté en 1887 par un développeur immobilier Edwin Alsip, et lui a donné le nom de Oak Park (chênaie en anglais). Le bosquet est devenu le parc du coin et plusieurs avenues ont été tracées au travers du nouveau quartier.

Avec le développement des transports de la ville, plusieurs terminus et hangars ont pris place à Oak Park, attirant une population ouvrière. Si les habitants ne payaient pas de taxes, c’est parce qu’il n’y avait pas toutes les commodités comme l’eau ni les égouts. C’est alors en 1911 que Oak Park a été rattaché à la ville de Sacramento.

Après la seconde guerre mondiale, le quartier a souffert un fort déclin avec l’arrêt des lignes de tramway. Beaucoup d’habitants se sont retrouvés au chômage. D’autre part, la population du quartier était majoritairement d’origine noire-américaine. A cette époque de ségrégation raciale, Oak Park s’est retrouvé encore plus isolé du reste de la ville, et de la société, avec la construction de la jonction des autoroutes 99 et de l’interétatique 50. Si la culture locale prospérait (journal, galeries d’art, ciné), les problèmes liés à la pauvreté ont explosé jusqu’à une confrontation entre les policiers et les résidents, Oak Park Riots en 1969.
Le quartier a poursuivi son déclin économique tout en restant fortement peuplé par les classes ouvrières.

Rieder
California Historical Society Collection at University of Southern California

Le Triangle Disctict de nos jours

Avec l’effet de gentrification, le quartier devient de plus en plus branché. Impensable d’aller s’y balader tranquillement il y a 10 ans !
On peut encore voir les rails du tramway de la 2ème avenue, de la 34 ème rue et Broadway. Subsistent aussi le Guild Theatre et le Lewis Building, ainsi que le journal Observer datant des années 60’.
Le Guild Theater a même fait fermer la franchise Starbucks pour ouvrir ses portes au café local Old Soul Co. !

On peut dire que le quartier est définitivement hipster, la preuve étant lorsque les artistes commencent à y installer de grandes peintures murales. Comprenez le street-art.

Comment est l’ambiance ?

On dirait vraiment un petit Brooklyn de Sacramento. L’association des résidents essaye de raviver le quartier avec des événements comme le Oak Park First Friday.

Les rues ne sont pas fermées à la circulation mais on peut quand même profiter des petits magasins aux alentours.

On y trouve de tout comme des friperies,

des magasins de bijoux,



Strapping Store, un magasin de déco très branché.

Certains installent des étales sur les trottoirs, que ce soit pour vendre des articles artisanaux,

Ou de délicieuses glaces aux parfums improbables, mais délicieuses (pas eu le temps de prendre la photo…).

Ce jour là le garage Kombi Haus avait laissé ses portes ouvertes avec BBQ, cocktails et concerts gratuits. Ici c’est le paradis des amateurs de vieilles carrosseries siglées VW.



Infos pratiques

Il est très facile de se garer dans les alentours. Ce jour là nous n’avions pas payé de parcmètre. Depuis le centre-ville, je vous recommande de venir en voiture. Ce sera très rapide.
Adresse : Broadway & 2nde Avenue,
Site internet : www.firstfridaysoakpark.com

Conclusion

Si vous faites un tour à Sacramento, et qu’en plus c’est le premier vendredi du mois entre mai et décembre, allez donc faire un tour à Oak Park au Triangle District. Vous serez dans un des plus anciens quartiers de la ville, qui s’offre maintenant une touche de modernité.

Caroline

Bordelaise de naissance et après avoir vécu à Pampelune, México DF, Bruxelles, Bilbao, j'ai posé les valises à Sacramento en Californie. C'est avec plaisir que je viens écrire quelques articles sur le nord de la Californie que je commence à connaître un peu mieux chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *