DOCO ou Downtown Commons, le renouveau de la ville de Sacramento

pub nba

Longtemps considérée une ville endormie, Sacramento a entrepris quelques projets de réhabilitation. Ils vont faire de la capitale administrative de Californie un passage incontournable ! Cela a commencé en 2014-2015 avec la rénovation de tout un quartier en centre-ville appelé DOCO ou Downtown Commons. Un des bâtiment phare est sa nouvelle salle omnisports, le Golden 1 Center.

La transformation d’un quartier

Je me souviens très bien de ma première visite du centre-ville de Sacramento, avec une balade entre le Capitole et Old Sac’, en passant par la rue K. On arrivait alors à Sacramento Downtown Plaza, un gros centre commercial qui avait mal vieilli dans les tons de beige… Bref, c’était un endroit qui n’était pas du tout attractif. D’autre part, le maire de Sacramento de 2008 à 2016 et ancien pro de NBA, Kevin Johnson, avait envie de marquer son mandat avec la rénovation du stade des Sacramento Kings. Ces derniers jouaient en proche périphérie de Sacramento.

En 2014 les premiers plans pour moderniser le centre-ville étaient accordés et les travaux ont commencé ! Le projet mené par les architectes d’AECOM (London et Rio Olympic Parks, Barclays Center) prévoyait la démolition d’une grande partie du centre commercial. Au programme, la construction du nouvel arena, d’un hôtel de luxe avec rooftop, des magasins et la rénovation du centre commercial. En 2020, tout n’est pas encore totalement terminé, mais il est déjà possible de profiter de ce nouvel espace.

Le Golden 1 Center, le cœur de DOCO

Si une présentation officielle a été tenue le 1er octobre 2016, le premier événement qui s’est déroulé dans l’arena était le concert de Sir Paul Mc Cartney les 4 et 5 octobre. Et la première représentation sportive n’était même pas un match de NBA mais un combat MMA ! Anecdote amusante quand on sait qu’à la base, cette salle devait surtout être utilisée par la NBA. Mais difficile d’attendre le début de saison !
Dans tous les cas, cette salle omnisports est vraiment à voir. J'avais passé une super soirée catch !

La modernité des lieux a attiré des artistes internationaux qui n’allaient pas plus loin que San Francisco. C'était tellement rare qu'ils passent par Sacramento que l’artiste Christina Angelina ou Starfighter a réalisé un énorme portrait de Lady Gaga sur l'un des murs de l'enceinte pour célébrer la venue de l’artiste !

Comment est le Golden 1 Center ?

L’arena a tout ce qu’il faut, avec boutiques, bars et restauration rapide. Attention, les tarifs sont élevés… On voit très bien de partout, la vue est véritablement vertigineuse depuis la section 200.

Même si les installations sont très modernes tant à l’extérieur comme à l’intérieur de l’arena, je dois toutefois avouer que la salle n’a pas une très bonne acoustique… Mais qu’importe, j’ai adoré y voir Metallica !

Mais si je dois bien vous recommander une chose, c’est d’aller voir un match de basket. Les Sacramento Kings ne sont pas forcément en haut du panier (facile), mais l’ambiance est toujours au top. Tout le monde vous le dira, les supporters des Sacramento Kings sont vraiment géniaux.

Vous remarquerez que vers l’entrée principale de la salle il y a une énorme cloche. C’est le symbole de l’équipe et les vrais supporters en ont une à la main et n’hésite pas à la faire retentir. Je comprends que vous ne vouliez pas débourser quelques dollars pour acheter une cloche dans les boutiques de l’arena. Mais pas de soucis, vous pourrez télécharger l’application gratuite des Sacramento Kings et secouer votre téléphone pour faire partie de l’ambiance.

Je ne blague pas même si le 1er avril 2015, le site de la NBA annonçait qu’une énorme cloche allait être posée sur le toit de la salle avec lumières LED et panneaux solaires… Mais ils n’étaient pas loin de la réalité tant les fans des Kings sont fous de leur cloche 😀

Que faire d’autre à DOCO ?

Avant ou après un match/concert, allez vous balader dans les rues adjacentes à l’arena. L’espace est très moderne et agréable de jour comme de nuit.

Un gros budget a été dépensé pour installer plusieurs œuvres d’art contemporain autour du Golden One. Vous avez par exemple une sculpture de Jeff Koons appelée Coloring Book #4.

A Downtown Commons il y a de nombreux restaurants et "bakeries". D’ailleurs, pour ceux qui sont déjà allés à New York, DOCO a accueilli le premier Insomia Cookie de la côte ouest ! Ce n’est pas Levain Bakery, mais c’est bon quand même 😉

Il y a aussi un Häagen-Dazs et une pâtisserie locale Estelle, tout est là pour plaire aux gourmands 😉

Vous pourrez faire un peu de shopping à Macy’s, Urban Outfitters, un magasin « flagship » pour le Hard Rock Hotel construit en 2019 dans la région.

Il y aussi quelques bars, dont Punch Bowl Social. Mes photos sont trop sombres pour les publier, mais c’est un endroit assez génial. Il y a plusieurs comptoirs et ambiances, des jeux virtuels et quelques pistes de bowling. Le tout se trouve à l’étage en face de l’arena.

Au-dessus, il y a le bar de l’hôtel The Sawyer, le Revival. L’espace est luxueux avec une superbe piscine et une vue imprenable sur le Golden 1 Center.

Informations pratiques

DOCO est accessible à tous tout au long de l’année. C’est un espace ouvert avec de nombreux parkings et la possibilité de se garer aussi dans la rue. Une des lignes du tramway passe aussi tout proche avec quelques arrêts dans la rue K.

Adresse : 405 K Street, Sacramento, CA, 95814
Ouverture : du lundi au samedi de 11h à 18h et dimanche de 12h à 18h (horaires différents pour les magasins et restaurants)
Site internet : www.docosacramento.com

Conclusion

Le centre-ville vieillissant est devenu une véritable attraction. DOCO est plébiscité par les locaux qui n’ont plus à rougir de leur petite ville. Cet espace se trouve non loin du capitole et vous serez tout près su tunnel qui vous emmènera à Old Sacramento. Je trouve d’ailleurs intéressant de combiner ces visites pour voir le Sacramento du futur et celui du passé en quelques heures.

Caroline

Bordelaise de naissance et après avoir vécu à Pampelune, México DF, Bruxelles, Bilbao, j'ai posé les valises à Sacramento en Californie. C'est avec plaisir que je viens écrire quelques articles sur le nord de la Californie que je commence à connaître un peu mieux chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *